La prise d’empreinte par caméra optique est rapide et confortable pour le patient

Les techniques de dentisterie informatisée nécessitent des appareils de haute technologie

L'empreinte optique en orthodontie

Dans la chaîne numérique, l’empreinte ne se fait plus à l’aide d’une pâte mais grâce à une caméra qui filme les surfaces dentaires.

Avant un traitement orthodontique, l'empreinte optique permet au praticien d’obtenir une image en trois dimensions, ceci à l’aide d’une caméra intra-orale couplée à un ordinateur.

Ces caméras d’empreinte sont peu encombrantes et faciles à manipuler. La visualisation sur l'écran est en couleur.

A partir de cette empreinte optique, un logiciel va permettre dans un premier temps d'élaborer des moulages virtuels, ce qui va permettre d'élaborer un diagnostic pour un plan de traitement. Et dans un second temps la réalisation d'une arcade idéale (set-up) puis éventuellement la réalisation de gouttières thermoformées de déplacement dentaire à l'aide d'une imprimante 3D.

Avantages pour le patient

  • Pas d’utilisation d’un matériau pâteux entraînant gêne respiratoire ou réflexe nauséeux
  • Rapidité de la réalisation, de l’ordre de 2/3 minutes environ
  • Vérification immédiate de la qualité de l’image et de la présence de tous les détails nécessaires
  • Stabilité de l’empreinte qui ne subit pas de déformation et qui est inaltérable
  • Dans les traitements adultes, une meilleure communication entre le chirurgien dentiste correspondant, le chirurgien maxillo-facial ou avec le prothésiste dentaire, par la transmission des empreintes numériques.


Nos conseils

  • Votre praticien reste le meilleur juge de la technique à employer pour votre cas personnel.

Article rédigé par le praticien le 12/07/2016